Projets

En cours de développement


         

La guerre des feux

Ce film (en cours d’écriture par Guy Lochard) va raconter le déroulement de la fête de la Saint Jean à Collioure dans les années d’après-guerre. A l’origine fête païenne liée au culte du soleil, la Saint-Jean est célébrée depuis des siècles dans de nombreux pays au moment du solstice d’été. Elle continue à occuper en Catalogne française une place importante avec notamment le transport au sommet du Canigou de fagots de sarments pour allumer un feu le 22 juin puis la redescente et la circulation d’une flamme dans les villages du Roussillon le 23 juin. Des années 40 aux années 70, la San Joan a donné lieu dans le village de Collioure à une forme de compétition entre deux parties du village entretenant une rivalité ancestrale : le « faubourg » et la « ville ». A une époque où le ramassage des déchets n’était pas systématisé, les enfants et les adolescents des deux quartiers se livraient à l’approche de cette fête à un ramassage d’ « encombrants » chez les particuliers et les entreprises de salaison du village. Les tonneaux qui avaient contenu des anchois ( les « bordelaises »)  occupaient une place déterminante dans cette collecte. Roulés dans les rues jusqu’aux deux plages opposées de la baie ( Saint Vincent et le faubourg), ils étaient disposés en cercle sur plusieurs étages remplis ensuite de divers objets combustibles (cartons, morceaux de bois) dont se débarrassaient alors les habitants. Après de longs préparatifs et à la nuit tombante de la San Joan, les enfants des deux camps mettaient le feu à ces édifices, l’enjeu du concours étant que les brasiers durent le plus longtemps. Pour faire revivre cette coutume de façon vivante, on se propose de recueillir les souvenirs de protagonistes des deux camps ayant participé à cette coutume. On les invitera à évoquer ces expériences partagées par plusieurs générations du village et on fera appel pour les accompagner dans le film à des archives photographiques et audiovisuelles.